Ce site indépendant recense les bonnes adresses et bons plans sur la base de conseils de vrais Torontois. Notre sélection s'appuie sur des critères de qualité, de prix et d'originalité. Nous espérons qu'il vous fera voyager et découvrir la ville sous un angle différent !

LITTLE SHMIDDY'S - BRUNCH, RESTAURANT


Situé au coeur de Cabbagetown, c'est dans une ambiance très cosy que le brunch du dimanche se déguste à Little Shmiddy's. Petit restaurant - une quinzaine de places - cet endroit aux allures de cocon et sa décoration contemporaine vous font vous sentir bien dès que vous avez poussé la porte. Assez élaborés et surtout, cuisinés avec des produits frais et de saison, les plats proposés restent abordables pour un brunch (9 à 16$ environ). La carte est constamment renouvelée, le personnel, très à l'écoute, se montre 100% disponible et de bon conseil. Il n'est d'ailleurs pas rare que le chef quitte ses fourneaux pour venir s'assurer que vous appréciez les mets commandés. Le saumon fumé Bennie avec oeufs pochés est un régal!
A noter: les plats sont, en général, plutôt copieux.    


Ouvert le dimanche pour le brunch et du mardi au samedi pour le dîner.



LITTLE SHMIDDY'S
Brunch - Restaurant
http://www.littleshmiddyshotmeathouse.com
584 Parliament Street
Toronto, ON 
416-961-1600

Read more

RAVISOUPS - SOUPES ET SANDWICHES

Avec non moins de cinq établissements à travers la ville, la réputation des soupes de ce restaurant n'est plus à faire! Faites maison à partir d'ingrédients frais, locaux et de qualité, il s'agit incontestablement des meilleures soupes de la ville. Leurs particularités? Un mélange de saveurs et d'arômes onctueux qui allie parfaitement bien la culture occidentale et les origines du Sri Lanka du fondateur. Un résultat unique qui surprendra vos papilles et les comblera! Une longue table en bois vous accueillera pour un moment de convivialité assuré! Il y en a pour tous les goûts: bouillon, ragoût, bisque, velouté, etc. et les portions sont généreuses! Le prix des soupes est d'environ $10 et celles-ci peuvent même être combinées avec un wrap, tout aussi délicieux (formule à $13). Notez que tout les plats sont accompagnés d'un petit biscuit salé, encore si vous avez la chance d'arriver lorsqu'il sort du four!

RAVISOUPS
Restaurant rapide
http://ravisoup.com/
322 Adelaide St West
Toronto, ON 
(647) 435-8365

Read more

LUNA CAFE - CAFÉ ET BRUNCH

Vous tomberez sous le charme de ce petit café cosy, caché dans le quartier de Beaconsfield Village, grâce à son atmosphère chaleureuse et à sa cuisine savoureuse. En plus des traditionnelles boissons chaudes (café issu du commerce équitable, chocolat chaud, chai, smoothies, etc.), cet établissement vous propose de très bons sandwiches le midi ainsi que des brunchs le week-end. Cuisinés dans la même pièce où vous mangez, les plats sont raffinés, frais et la combinaison des ingrédients est parfaite! La qualité est incontestable: œufs de poules élevées en plein air, viande bio, saumon naturel pour des prix qui ne sont pas particulièrement plus élevés que la moyenne. On conseille un wrap pour les petits estomacs (entre $10 et $12) et une assiette plus complète ($14) pour ceux qui souhaitent être davantage rassasiés. 
Ouvert le midi pour le déjeuner, le samedi et le dimanche pour le brunch, fermé le soir. 

LUNA CAFE
Café
https://www.facebook.com/cafeluna181/
181 Dovercourt Road 
Toronto, ON
(416) 588-3374

Read more

INDIAN GRILL - RESTAURANT INDIEN

Toronto n'est pas en reste de restaurants indiens qui se sont très bien adaptés à son multiculturalisme. Mais on peut vite se sentir dépassé devant un tel choix. Pas de panique, on vous dévoile ici un petit bijou, une cuisine authentique et traditionnelle qui saura ravir vos papilles. Vous tomberez sous le charme de ses deux adorables hôtes, un couple chaleureux qui sera avide de vos avis. Le prix des plats varient entre $10 et $13. L'incontournable est bien évidement le butter chicken mais n'hésitez pas à essayer autre chose, vous ne serez pas déçus ! Les portions sont généreuses et LE bon plan est le menu du midi, plus abordable pour les budgets les plus serrés. Cet endroit vous réchauffera le cœur pendant l'hiver !

INDIAN GRILL
Restaurant indien
http://www.indiangrillrestaurant.com/
108 Ossington Avenue
Toronto, ON 
(647) 347-6600

Read more

BANG BANG ICE CREAM AND BAKERY - GLACIER

C'est sans aucun doute l’originalité des parfums et la qualité qui ravissent la clientèle de ce glacier situé dans le quartier chic et branché d'Ossington Village. Les parfums peu communs comme mojito, avocat, igname, thé vert, etc. surprendront vos papilles et surtout vous rafraîchiront lors des grosses chaleurs. Avec des prix allant de $4,50 à $7, il y en a pour tous les goûts, même les végétaliens y trouveront leur compte avec des glaces à base d'eau ainsi que des cookies vegan et sans gluten. Vous choisirez votre parfum, puis votre cône ou votre cookie. Pour une expérience ultime, on recommande aux gourmands d'essayer la gaufre style Hong Kong (petits estomacs s’abstenir!). Seul bémol, l'endroit est vraiment minuscule et ne dispose pas de quoi s’asseoir. On vous conseille aussi d'y aller pendant les heures creuses car le soir et le week-end vous attendrez facilement 20 minutes. Mais vraiment, quel délice! 

BANG BANG ICE CREAM AND BAKERY
Glacier
http://www.bangbangicecream.com/
93 Ossington Avenue
Toronto, ON
(647) 348-1900

Read more

FOCUS SUR KENSINGTON MARKET

KENSINGTON MARKET / MARCHÉ DE KENSINGTON

kensington market
Quartier délimité par les rues College, Dundas, Spadina et Bathurst 

Ce quartier populaire témoigne de la diversité et de la mixité des cultures qui caractérisent Toronto. Très coloré mais également passablement dégradé, il est connu pour son ambiance babacool et son art de rue. Mais ce sont surtout les nombreux commerces, cafés, restaurants et bars installés le long des rues Augusta, Baldwin et Kensington qui attirent les foules. On y vient faire ses courses, s’y rencontrer, y trouver de l’insolite et s’y détendre loin des bruits de la ville. 


A faire

Lors d’une visite du marché, la tradition veut que l’on goûte aux divers en-cas venus d’Europe, des Caraïbes ou d’Amérique latine, de chiner au hasard dans des magasins de fripes ou des boutiques de jeunes créateurs prometteurs et de se promener au son des instruments des musiciens des rues et des haut-parleurs. Lors des belles journées d'été, il est agréable de s’installer aux nombreuses terrasses des bars et cafés pour profiter du soleil et regarder le va-et-vient de la foule qui déambule tranquillement. C’est aussi l’époque où les jongleurs envahissent le square Bellevue pour offrir un spectacle aux jeunes assis en groupes, guitare à la main. Les soirées sont beaucoup plus calmes, l'activité se concentrant surtout autour de quelques bars des artères principales. Il existe également un petit monde ”underground” vivant à la périphérie de certains commerces et il vous faudra suivre les noctambules avertis pour les découvrir. De jour, c’est un quartier idéal pour faire ses courses : maraîchers, bouchers, fromagers, poissonniers, boulangers, vendeurs d’épices et rôtisseries sont là pour offrir la plus grande variété de produits, en grande partie bios, en provenance des quatre coins du monde. 


Un peu d’histoire

Acheté en 1815 par un officier britannique, c’est à l’origine un terrain d’une quarantaine d’hectares à l’ouest de l’avenue Spadina. Entre 1850 et 1860, la propriété est divisée en parcelles revendues aux immigrants anglais et irlandais. Ce sont les juifs d’Europe centrale et de Russie, arrivés au début du 20è siècle, qui vont profondément transformer le quartier en vendant, sur le pas de leur porte, des marchandises importées de leur pays d’origine. Le secteur devient progressivement un marché à ciel ouvert qui prend le nom de “Marché juif”. Entre 1920 et 1930, on dénombre 60 000 juifs dans les environs de Kensington, ainsi qu’une trentaine de synagogues, dont deux sont encore visibles aujourd’hui. Après la Seconde guerre mondiale et jusqu’en 1960, des immigrants italiens, portugais, est-européens, de Chine ou encore des Caraïbes sont venus imprimer leur marque. C’est cette richesse de cultures et d’influences venues du monde entier, empreinte de tolérance et de respect d’autrui, qui fait le charme et la renommée du marché de Kensington. Depuis 2006, c’est un lieu historique national du Canada. 


Pour s’y rendre 

Prendre le tramway 506 (direction ouest) depuis la station de métro Queen’s Park, et descendre à Augusta. Ou le tramway 510 (direction sud) depuis la station Spadina, et descendre à Baldwin. 


Pour manger 
L’enseigne a vu le jour il y a quelques années dans l’“Underground Market” de Kensington, un lieu exigu et bruyant où se côtoient plusieurs petits étals mexicains. Il a fallu peu de temps à cet établissement pour se faire connaître grâce à une formule imparable : petits prix, quantité et, surtout, qualité. Fort de son succès, il est devenu la référence en ville et s'est adjoint, fin 2012, une boutique avec pignon sur rue. Bien que les prix aient sensiblement augmenté et les quantités légèrement diminué, il vend certainement les meilleurs tacos de Toronto. On peut conseiller, parmi les 9 choix proposés, le Gobernador (marlin et crevettes) à 5$, le Blackened Mahi-mahi (du Mahi-mahi poêlé) à 5$ ou encore le Carnitas (au porc tendre) à 4$. Il est suggéré d'en prendre deux au minimum pour être rassasié, le troisième étant uniquement pour la gourmandise. Seul bémol, il y a peu de places pour s'asseoir. Mais on en ressort les babines bordées de salive!
69 avenue Kensington, 416-393-4636, 12-19h mer-dim. 

El-Trompo 
L’un des meilleurs restaurants de la ville, au dire de nombreux Mexicains. La carte est riche et on y mange une cuisine excellente à des prix raisonnables. Les produits sont frais et bien préparés, ce qui n’est pas toujours le cas chez la concurrence. Nous conseillons le traditionnel guacamole, le fromage fondu ou queso fundido (excellent !), la chuleta con queso, et l'alambres au boeuf. Et si vous rajoutez la petite margarita citron pour aller avec, attention ! Seul hic, si l'on peut dire, c'est que vous en sortiez avec une petite odeur de cuisine sur vos vêtements. Mais c'est pour la bonne cause, alors on pardonne !
277 avenue Augusta, 416-260-0097, 11h-20h30 mar-jeu, 11h-21h30 ven-sam, 11h -19h dim. 

Fresco’s 
Ce petit caboulot sert un excellent fish and chips avec du poisson issu de la pèche durable à des prix avoisinant les 11$. Le patron, un Montréalais, a jugé bon d’ajouter à son menu une très bonne poutine, justement nommée Quebec style (4$), qui comprend frites, fromage en grains et sauce gravy.
213 avenue Augusta, 416-546-4557, 11h30-21h lun-jeu, 11h30-22h ven, 12h-22h sam, 12h-20h dim. 


Pour boire un verre 

Ronnie’s Local 069
Ce bar reflète parfaitement l’esprit de Kensington et fait partie des incontournables. La terrasse vous accueille avec ses tables de pique-nique où tout le monde se côtoie et échange dans la bonne humeur. En salle, l'ambiance est aux bougies, lumières tamisées et murs recouverts de bibelots en tous genres. Le tout au son d’un rock des années soixante-dix. La bière se prend au comptoir, compter 6$ la pinte. La Lemon Tea Beer y est vraiment extra. Il est possible d'apporter sa propre nourriture achetée auprès des nombreux commerçants du coin.
69 rue Nassau, 416-340-1110, 15h-2h tlj. 

Sneaky Dee’s
Le Sneeky Dee's fait le maximum pour se démarquer de ses concurrents du quartier : un bar pas cher qui, pour attirer les étudiants venus de Little Italy, de UofT ou du marché de Kensington, ne lésine pas sur les offres spéciales et une cuisine tex-mex servie en quantité impressionnante. La formule semble efficace, car la place est souvent bondée. L'endroit se distingue également par les très nombreux graffitis décorant l’intérieur du sol au plafond, mobilier compris. Notez que l’on trouve à l’étage une salle de concert et que l’on peut profiter, en semaine, d’un brunch à 3.5$ seulement !
431 rue College, 416-603-3090, 11h-3h lun-mar, 11h-4h mer-jeu, 11h-4h30 ven, 9h-4h30 sam, 9h-3h dim. 

Trinity Common
Au cas où les places en terrasse ou à l'intérieur des autres bars du quartier ne suffiraient pas, c’est ici, assurément, qu’il faut venir ! La salle est immense et peut accueillir de grandes tablées. Mais c’est surtout la carte des bières qui retient l’attention avec au moins une vingtaine de pressions dans une fourchette de 6.50$ à 7.50$ la pinte.
303 rue Augusta. 


Moonbean Coffee
Voila un petit café très agréable situé à l'entrée du marché de Kensington, et dont les habitants du coin, apparemment, raffolent. On peut y choisir soi-même, dans de grandes jarres, son café ou son thé, que l'on donne ensuite au comptoir pour y être préparé. La décoration, dans des tons jaune mariés à la couleur du bois, dégage une atmosphère paisible où l’on se sent comme chez soi. Durant l'été, vous pouvez profiter de la superbe terrasse située sur l’arrière et complètement isolée de l'agitation du quartier.
30 rue Saint Andrew, 416-595-0327, 07h-21h tlj. 


Pour faire ses courses 

Sanagan’s Meat Locker 
Cette boucherie vend une viande de qualité et propose un éventail large de morceaux dont il est difficile de trouver l'équivalent ailleurs. On y trouve, en particulier, de la bavette et d’excellents steaks, mais également des côtes de porc fumées, de belles pièces à ragoûts et autre bœuf bourguignon, des saucisses de toutes sortes, de délicieux poulets, des cailles, du bacon fumé ou encore des sandwiches au porc effiloché. Vous pourrez aussi demander la pièce de votre choix, qui sera directement prélevé sur la bête !
206 rue Baldwin, 416-593-9747, 8h-19h lun-sam, 11h-6h dim. 

Blackbird Baking Co.
Heureux sont les clients du marché qui, dans cet endroit, peuvent être assurés d’y trouver du pain de qualité. Parmi les choix proposés, on tpeut mentionner des baguettes (4$), des pains complets (6$), des focaccias et ciabattas (3-4$) et autres miches habituelles, ainsi que diverses sortes de farines. Les produits sont préparés la veille et croquent sous la dent, ils sont délicieux et entièrement bios ! Cette boutique connaît un franc succès et les étals, en fin de journée, sont vides. On peut regretter qu’ils ne fassent pas (encore ?) de viennoiseries !
172 rue Baldwin, 416-708-3475, 8h-19h lun-sam, 10h-18h dim. 

Essence of Life Organics 
Cette boutique offre tout ce qui s'apparente, de près ou de loin, à un souci de consommation responsable avec des produits bios, du commerce équitable ou simplement bons pour la santé. De façon générale, les prix sont corrects, et vous y trouverez de tout, des produits ménagers non-toxiques aux légumineuses que l'on achète au poids.
50 avenue Kensington, 416-506-0345, 10h-19h30 lun-ven, 9h30-19h30 sam, 11h-18h30 dim. 

Blue Banana Market
Il s’agit là d’une vraie caverne d’Ali Baba pour qui veut décorer sa maison. Des artistes locaux y présentent, en rayons bien distincts, leurs créations répondant à tous les goûts et à toutes les bourses en matière d’objets d'art, de t-shirts humoristiques, de jouets, de bijoux...C'est l’endroit idéal pour trouver une idée de cadeau original en souvenir de Toronto.
250 avenue Augusta, 416-594-6600, 11h-18h30 lun-jeu, 11h-19h ven, 10h-19h sam, 11h-18h30 dim. 


Festivals 

Pedestrian Sundays in Kensington Market
De mai à octobre, le dernier dimanche de chaque mois, le marché devient entièrement piétonnier pour accueillir artistes de rue et vendeurs ambulants. Et autant le dire, c’est l’effervescence ! 

Kensington Winter Solstice Festival
Cette fête a lieu chaque année, le 21 décembre, pour célébrer le solstice d’hiver avec une parade costumée illuminée par d’innombrables lampions. Le défilé part du croisement des rues Oxford et Augusta pour finir au parc Alexandra avec des spectacles de jonglerie et de cracheurs de feu.

Read more

FOCUS SUR DISTILLERY DISTRICT

DISTILLERY DISTRICT / QUARTIER DE LA DISTILLERIE


Quartier délimité par les rues Parliament, Cherry et Mill, Toronto 

Fondée en 1837, cette distillerie de whisky fut, au plus fort de son activité en 1860, l’une des plus importantes au monde. Aujourd'hui désaffectée, elle a été transformée en quartier historique et piétonnier pour le plus grand bonheur de tous. Sur une dizaine de rues et avec plus de 40 bâtiments admirablement rénovés, le site est aussi devenu l’un des plus grands ensembles architecturaux de l'époque victorienne d'Amérique du Nord. 


A faire 

Le quartier est une destination incontournable pour les amateurs d’art grâce aux très nombreux studios d’artistes et galeries qui s’y sont installés. L’environnement de briques, de fer moulé, de cuivre et de zinc vous plonge dans un décor assez unique en Amérique du Nord et se prête tout particulièrement à la photographie. Vous y trouverez également des boutiques, des restaurants un peu huppés et quelques petits cafés cosy ainsi qu’une des plus célèbres brasseries de Toronto.


Un peu d’histoire 

En 1832, un moulin est construit par les beaux-frères Gooderham et Worts dans une zone inhabitée le long du lac Ontario. Deux ans plus tard, après la mort du second, c’est Gooderham, le financier, qui se retrouve aux commandes. En 1837, il décide d’y bâtir une distillerie de whisky. De nouvelles infrastructures viennent progressivement s’ajouter : quais, entrepôts, glacière, tonnellerie, laiterie. Les affaires prospèrent, et le site est agrandi en 1859 pour y inclure une carrière de pierre. Ce ne sont plus 80 000, mais deux millions de gallons de whisky qui sont produits chaque année. En 1877, la Gooderham & Worts est considérée comme la plus grande distillerie du monde. Elle va ensuite connaître quelques périodes difficiles, dont la Première guerre mondiale, durant laquelle elle sera réquisitionnée pour produire de l'acétone et de la cétone (deux ingrédients entrant dans la fabrication d’explosifs), puis, pendant la Prohibition de 1916 à 1927. Remplacé par du rhum et des alcools industriels, le dernier whisky y sera distillé en 1957. En 1988, le site devient lieu historique national du Canada et, en 1990, après 158 ans d’existence, la distillerie fermera définitivement ses portes. Pendant la dernière décennie du siècle, l’endroit a servi de cadre à quelque 1700 tournages, ce qui en fait le premier espace cinématographique canadien et le second site nord-américain après Hollywood. En 2001, de nouveaux propriétaires décident de rénover tous les bâtiments et de les transformer, au milieu d’une zone piétonnière, en un centre consacré à l’art, à la culture et au divertissement. 


Pour s’y rendre 

Prendre le tramway 504 (direction est) depuis la station de métro King, descendre à Parliament, puis marcher (direction sud) sur deux blocs.  


Pour manger 

Cette boulangerie propose toutes sortes de viennoiseries, baguettes et pains ainsi qu'une grande variété de pâtisseries de premier ordre. Les prix sont raisonnables et la qualité est au rendez-vous. Idéal pour se payer un sandwich et continuer sa visite du quartier. 
27 rue Trinity, Toronto



Tout simplement l’une des meilleures chocolateries de la ville ! Truffes, crèmes glacées et gâteaux aux recettes variées, dont certaines très épicées, vous attendent. Leurs chocolats chauds et glaces méritent assurément le détour.
32 voie Tank House, Toronto 





Pour boire un verre 

Ce pub se distingue par son esthétique très particulière mêlant briques rouges, charpentes, plafonds de bois et tuyaux de cuivre apparents. Bien qu'il ne date que de 2006, il a toutes les apparences d’une brasserie du siècle dernier. La star locale est bien évidement la bière. Derrière de grandes fenêtres, les clients peuvent apercevoir une partie de la production Mill Street, qui produit 14 bières à déguster sous forme d’échantillons et, évidemment, de pintes. La cuisine de pub est de bonne facture : fish and chips, burgers, ailes de poulet et calamars frits, moules, etc., tout cela, cuit à la bière ! Le week-end on y sert également jusqu’à 15h un brunch pour environ 12$. 
21 voie Tank House, Toronto 

Balzac’s Coffee
L’ancienne bâtisse à deux étages propose cafés, thés et chocolats chauds à des prix très abordables. La grande porte d'entrée donne sur une pièce, très haute de plafond (d'où pend un lustre gigantesque), où se trouvent un bar et quelques tables. Les briques sont apparentes, la décoration, faite de vieux bibelots, est charmante. Une fois passée votre commande de chocolat chaud à 4$ le large, grimpez les escaliers et installez-vous dans l’un de ces fauteuils confortables pour observer les peintures fixées aux murs ainsi que l'architecture des lieux. Un endroit vraiment magnifique, et chaleureux.
1 Trinity Street, Toronto 


Festivals / Événements 

Fin septembre, le square principal du quartier de la distillerie accueille sur scène des artistes francophones du Canada pour quatre jours de concerts. 

De fin novembre à fin décembre, cet événement est l'occasion d’allier visite et gourmandise. On y trouve à peu près de tout : poutines, hot-dogs, friandises au sirop d'érable, cidre et vin chauds et créateurs d'objets en tous genres. Dans l'allée principale, musiques et danses de Noël rythmeront votre escapade. Le lieu est très couru les fins de semaine, dans une atmosphère détendue et bon enfant.

Read more

FOCUS SUR LE VIEUX CENTRE-VILLE

LE VIEUX CENTRE-VILLE


Quartier délimité par les rues Queen East, Front East, Yonge et Parliament, Toronto
 
C'est le quartier historique de Toronto, lorsque la rue Front longeait encore la cote du lac Ontario. Il concentre de nombreuses vieilles maisons, des restaurants chics et quelques bâtiments emblématiques comme le marché Saint-Laurent ou encore le célèbre bâtiment Gooderham.


A faire

Avec ses maisons anciennes, la rue Front est un bon point de départ pour une promenade dans ce quartier. Commençons par le bâtiment Gooderham. Sa forme triangulaire très particulière et son style fin 19è siècle qui contraste avec les grandes tours modernes en arrière-plan en font l'édifice le plus photographié de la ville. Sa façade ouest est recouverte d’un immense trompe-l’oeil peint par l’artiste Derek Besant. Un peu plus loin se trouve le marché Saint-Laurent. Construit sur l’emplacement de la première maire de Toronto, son architecture actuelle date de 1901. Une centaine de commerçants y proposent sur deux étages une nourriture abondante et de qualité. Du mardi au samedi, on peut y goûter l’une des spécialités locales, le sandwich au peameal bacon (tranches de filet de porc roulées dans de la farine de maïs). Il est conseillé de visiter ce marché, le samedi matin en particulier vers 10h, pour profiter des échantillons offerts ici et là sur les étales. Une bâtiment proche abrite un marché fermier le samedi et une brocante le dimanche. Un peu plus au nord se trouve le parc Saint-Jacques, idéal pour un pique-nique ou une pause après une longue marche. Il jouxte la cathédrale du même nom (la deuxième plus haute tour d’Amérique du nord), bâtie en 1853 sur le site où avait été édifiée, cinquante ans plus tôt, la première église de la commune d’York. Méritent également d'êtres mentionnés : le bâtiment Daniel Brooke (vestige architectural de l'époque d’York), le hall Saint-Laurent, le bâtiment Dixon (avec sa façade en fonte, l’une des dernières en Ontario), le Temple de la renommée du hockey ainsi que le Théâtre français de Toronto, avec ses places “payez ce que vous voulez” tous les mercredis soirs.


Un peu d’histoire

Là se trouvent les racines de Toronto. En 1793, le lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, John Graves Simcoe, décide de déplacer la capitale de Niagara à York. Ce n’est alors qu’un petit village qui s'étire sur une dizaine de blocs. En 1812, la ville est envahie par les forces américaines et, l'année suivante, les bâtiments du parlement local sont incendiés. Les Anglais se vengeront, un peu plus tard, en mettant le feu, à leur tour, à la résidence présidentielle à Washington. Laquelle sera, comme on le sait, repeinte en blanc pour masquer les traces de cet incendie. Après la guerre, la ville connaît un essor remarquable. En 1817, un quai est construit pour permettre l’importation et l’exportation de marchandises en quantités de plus en plus importantes. Toronto est intégrée à la ville d’York en 1834, et la première mairie sera bâtie en 1845 à l’emplacement du marché Saint-Laurent. Durant la décennie suivante, le sud de la rue Front est remblayé. Sur ces terrains gagnés sur le lac, des usines sont construites et de nombreux commerces s’installent le long de la rue King est, avant de progresser plus à l’ouest dans les rues Yonge et Bay. Mais après la Seconde guerre mondiale, l’industrie décline progressivement et une grande partie du quartier se retrouve à l’abandon. Dans les années soixante-dix, un plan de redéveloppement est adopté, qui inclus la construction de nombreux immeubles d’habitation. Les travaux sont toujours en cours aujourd’hui.


Pour s’y rendre

Prendre le tramway 504 (direction est) depuis la station de métro King, descendre à Church, puis marcher (direction sud) sur un bloc, ou marcher (direction est) sur la rue Front depuis la station Union. 


Pour manger 

Le Sukho Thai propose des plats exquis à même de vous chatouiller les papilles à des prix modiques. Leur khao soi aux morceaux de bœuf fondant est un délice et le poulet pané légèrement aillé est un régal. Une escale que les amateurs de cuisine thaïlandaise ne sauraient manquer. 
52 rue Wellington est, 647-351-4612, 11h30-14h30 et 17h-22h lun-ven, 17h-22h sam-dim.


Peut être influencée par la Belgique, la carte propose une grande variété de gaufres sucrées et salées, des crêpes, du pain perdu avec chantilly et sirop d'érable, ou encore des oeufs bénédictine. Venez tôt pour éviter la longue file d’attente. Assurément l’un des brunchs à ne pas manquer lors d’une visite de la ville.
191 rue King est, 416-703-1560, 8h-15h lun, 8h-16h mar, 8h-21h30 mer-ven, 9h-21h30 sam-dim. 

Schnitzel Queen
Ce minuscule restaurant, est tenu par de sympathiques propriétaires polonais et allemands, qui vous préparent des plats copieux et consistant, et des sandwiches qui ne font pas dans la demi-mesure (25cm de diamètre et 7cm d'épaisseur !), mais aussi la spécialité de la maison, le schnitzel. Un schniztel croustillant au dehors et tendre à l'intérieur, accompagné d’une choucroute, d'une salade de pommes de terre ou d’oignons poêlés. La carte ne dépasse pas les 12$, taxes incluses. De telles portions à prix si raisonnable attirent forcement les appétits, et un peu de patience est parfois nécessaire pour y accéder...
211 rue Queen est, 416-504-1311, 11h-19h lun-ven, 13h-18h sam. 


Pour boire un verre 

Bien qu’affichant des prix un peu plus élevés qu’ailleurs ($7 la pinte de bière), ce bar mérite qu’on s’y arrête. Le regard est d'emblée appelé par le design industriel de la décoration intérieur : tables et planches de bois brutes, chaises d'atelier, peinture des murs sabotée, inscriptions à la craie et vieux panneaux publicitaires. Peut être un peu limite pour certains, mais audacieux pour d’autres. Le bar s'articule autour du comptoir central et propose 6 bières pression. Les plats proposés sont réussis et ont leurs amateurs. Une clientèle en majorité de jeunes actifs sortis de leurs bureaux ou leurs boutiques, y crée une atmosphère conviviale.
138 rue Adélaïde est, 416-850-2726, 17h-2h tlj. 

Betty’s
Ce bar immense est le quartier général des étudiants et des professeurs du collège George Brown. Les murs sont recouverts d'affiches de cinéma et d’objets de toutes sortes, qui attirent l’oeil du visiteur. On compte 200 places assises dans les deux salles du rez-de-chaussée, et une centaine dans le patio, de quoi accueillir les tablées les plus nombreuses. Une trentaine de bières pression sont proposées, de 6.50$ la pinte à 15$ le pichet. Petite cerise sur le gâteau, le service y est attentif et courtois.
240 rue King est, 426-368-1300, 10h30-2h lun-ven, 11h-2h sam-dim. 


Festival

Chaque année fin août, se rencontrent ici le long de la rue Yonge jongleurs, équilibristes, contorsionnistes, magiciens, musiciens et autres cracheurs de feu pendant quatre jours de divertissements gratuits.

Read more