Ce site indépendant recense les bonnes adresses et bons plans sur la base de conseils de vrais Torontois. Notre sélection s'appuie sur des critères de qualité, de prix et d'originalité. Nous espérons qu'il vous fera voyager et découvrir la ville sous un angle différent ! Note : ce site n'est plus mis à jour depuis 2017.

LES REFUSÉS

Nous recensons sur cette page les mauvais plans.  Ce peut être pour plusieurs raisons : tarifs trop élevés, nourriture ou boisson de mauvaise qualité, service médiocre, endroit dénué d'intérêt, etc. enfin de quoi vous éviter de belles surprises !

QUEEN ST. WAREHOUSE
Bar "pas cher"
232 Queen Street West, Toronto
Tout simplement une énigme. Ce bar se veut soi-disant un endroit pas cher. Mais à y regarder de plus près c'est, en fait, totalement l'inverse. Leur argument de vente ? Tous les plats sont à $5, de quoi normalement attirer une clientèle jeune qui, si elle était bien éduquée, irait plutôt dans des endroits comme au Nirvana sur College ou encore au Java House sur Queen. Passons. Donc, inutile de vous dire que pour $5, il ne faut pas s'attendre à grand chose. Et c'est en fait ce que l'on vous sert. Un pas grand chose de burger, un pas grand chose de frites, un pas grand chose de....et la liste est longue...Pour être plus clair, la salade verte est blanche transparente, les viandes sont des agglomérats de...bah on ne sait pas. Même le glutamate monosodique peine à relever le gout. Vous commandez une pinte à $7 ? On vous sert un tout petit verre. Vous voulez vous faire entendre par votre proche voisin ? Impossible, la musique est tout simplement beaucoup trop forte. Mais vous savez quoi, l'endroit est blindé ! Elle est belle la jeunesse...Refusé !  

GREAT BURGER KITCHEN
Burger organique
9-1/2, Church Street, Toronto
Ce fast food propose des burgers à base de produits bios. La viande est locale et sans produits ajoutés et le pain vient de la boulangerie Brick Street Bakery. Qui plus est, les tarifs sont raisonnables et il faut compter entre 6 et 10$ pour un burger qui pèse lourd dans la main. Jusqu'ici tout va bien et on salue l'initiative. Mais qu'est-ce qui ne va pas ? En fait, pas grand chose. Ce qui cloche c'est que le sandwich manque de caractère. Il est bon, mais moyennement bon. La pièce de viande est copieuse, mais elle est trop dense (manque de gras) et trop cuite (presque dure) ! On pourrait utiliser leurs steaks pour construire un mur, véridique ! Donc non. Refusé !

HARLEM
Resto caribéen
67 Richmond Street East, Toronto
Avoir une carte imprimée façon vinyle est une idée, encore faut-il la remplir de bonnes choses. Et là, y'a tout à refaire. Les plats manquent cruellement d'inspiration et rien n'attire vraiment l'attention. On est triste en voyant passer les assiettes constituées d'assemblages bizarres comme du poulet fris avec des gaufres. Et même si la patronne est très charmante et le service impeccable, on ne peut que lui mentir lorsqu'elle demande si c'est bon. Ça n'a ni goût, ni esthétique, ni intérêt et en plus c'est cher (entre 15 et 20$ les plats). Autrement dit, un fail total. Refusé !

FUSHIMI
Sushi à volonté
941 Church Street, Toronto
Ce restaurant propose des sushis à volonté à 14$ le midi et 21$ le soir. Il se distingue de ses concurrents par le soin apporté à la présentation des plats, sa carte variée, sa rapidité à servir ainsi que ses tarifs attractifs. Bien entendu, les plats manquent de goût puisque le poisson utilisé est issu de l'élevage. Quand on connait la nocivité de ces poissons (l'Agence nationale de la sécurité alimentaire, ANSES, recommande de consommer pas plus de deux poissons par semaine ou un poisson gras par semaine tellement ils sont nocifs) on ne préfère pas en abuser. Pour en savoir plus, nous conseillons le visionnage de l'excellent documentaire de l'émission Envoyé Spécial sur les poissons d'élevages. C'est pourquoi, manger des produits chimiques à volonté n'est pas nécessairement une très bonne idée. Pour le reste, on conseille sans problèmes les restaurants proposant du poisson pêché en pleine mer. Refusé !

QIANHE GOLDEN WHEAT CAKE ROOM
Viande fumée à la chinoise
346 Spadina Avenue, Toronto
Cette toute petite boutique de vente à emporter est située entre Chinatown et Kensington Market. On y mange une spécialité originale : de la viande fumée et des légumes frais enveloppés de galettes frites. Le chef ne parle pas un mot d'anglais et prépare tout lui-même, en commençant par faire frire une galette de pâte dans sa grande poêle. Ça gonfle, c'est sympa. Une fois rempli, ce wrap est d'une taille gigantesque. Le plus ? C'est seulement 3$. Et le goût est plutôt pas mal. Ce qui ne va pas ? Un mal de ventre après. Pas grand chose mais suffisamment pour deviner la qualité des produits. Dommage, pour une fois qu'un boui-boui chinois proposait autre chose que le traditionnel canard laqué. Refusé !

LOLA'S KITCHEN
Brunch classique
634 Church Street, Toronto
Cet immense établissement de deux étages peut régaler les hordes de bruncheurs du weekend tout en garantissant un temps d'attente minimum. C'est bien là son seul atout. La carte n'est pas très inspirée et la nourriture vous laissera, au mieux, indifférent. Pourquoi est-il aussi bien noté sur Internet ? On se pose encore la question. Refusé !

BARRAIDA
Restaurant portugais
1560 College Street, Toronto
Ce restaurant nous a été recommandé par de nombreux lecteurs pour son rapport quantité/prix. Malheureusement, la réussite s'arrête-là. Bien que les portions soient généreuses, elles n'en sont pas moins insipides. Les plats manquent d'épices et de sel, les pommes-de-terre semblent sortir d'un sachet congelable et leur viande est décevante. Allez-y pour vous remplir la panse, pas pour vous régaler. Alors est-ce que le cuistot n'était pas dans son assiette ce soir-là ou est-ce lié à cette adresse (sur les quatre existantes) ? En tout cas, refusé !

HAWAII BAR
Bar
989 Dovercourt Road, Toronto
Ce petit bar familial au nord de Bloor pourrait passer pour une adresse originale. En effet, les propriétaires ne manquent pas de créativité pour dynamiser l'endroit : musique live, plantes partout sur les murs, prix intéressants (6$ la pinte d'Organic, 5$ la grosse boîte de "cahouettes") ou encore sandwhich à la viande fumée de Caplansky pour 8.85$. Le service est également très agréable. Mais voilà, sans véritable ambiance, ce bar tient plus du PMU, avec ses habitués à la mine grise et son décor mauvais goût. Refusé !

CAFE GORDO EX
Restaurant vénézuélien
1070 Bathurst Street, Toronto
Ce café sans prétention sert une cuisine vénézuélienne "authentique" dans un décor simple mais sombre. Leur arepa au poulet (sandwich au pain de maïs et avocat) à 7.5$ est une vraie réussite mais le reste de la carte manque cruellement de caractère. Et le service traine, mais traine...Dommage car, avec si peu de visibilité, il pouvait rester quelque temps sous le radar et nous en profiter. Refusé !

BURGER'S PRIEST
Burgers
463 Queen Street West, Toronto
Ce fast-food produit soi-disant les meilleurs burgers de la ville après, bien entendu, ceux de la maison. Leur carte est composée d'un menu classique et d'un menu secret uniquement consultable sur internet. S'y trouvent des monstres de tailles gigantesques comme le Armageddon ou encore the Four Horse Men of the Apocalypse, de quoi faire sérieusement de l'ombre à la tour BMO. Qui plus est, les produits sont bons et fondent littéralement sur la langue. Alors, que fait-il dans cette liste ? Il suffit de voir l'interminable queue. 10 personnes en attente de passer la commande, 15 debout le long du mur et 10 assises en attente de livraison (on peut lire le désespoir sur leurs visages) et seulement 4 clients effectivement livrés. C'est comme attendre devant un restaurant à Ramen, ça n'en finit plus...Côté tarifs, il y a de quoi se trouer le porte-feuille : $35 pour un The Pope et un Tower of Babel, ouch ! A ce prix-là, le burger maison au foie gras est une bonne alternative. Mais il a eu un effet positif dans le quartier. Les clients avaient déserté les autres fast-food du coin pour prendre d’assaut le Banh Mi Boys. Ils viennent maintenant de déserter cette enseigne pour le Burger's Priest. Du coup, c'est peut être le bon moment pour aller manger à nouveau des sandwichs coréens et faire sortir, de ce fait, le Banh Mi Boys de cette liste. Refusé !

COLD TEA
Bar underground
58 Kensington Avenue, Toronto
Dans Kensington Market se cachent, littéralement, quelques bars originaux comme le Cold Tea. Mais plutôt que d'entretenir l'allure d'un bar qui ne se prend pas de haut, celui-ci fait preuve de snobisme et d'avidité. C'est d'abord par une première file d'attente que l'on est accueilli. Suivit par une deuxième file pour le patio car, à seulement 40 places extérieures licenciées, eh bien on peut pas y mettre tout le monde. Du coup, pendant que le patio est vide, l'intérieur est plein à craquer ! Et puis, des bières à $7 la pinte et $4.5 les canettes de PBR...on est plus très loin des arnaques d'Ossington ! Donc c'est non, même si le lieu vintage mérite le coup d’œil (à voir en semaine à partir de 17h30 dans le Kensington Mall, au fond du couloir à gauche). Refusé !

KYOTO HOUSE
Restaurant japonais
143 Dundas Street West, Toronto
Aïe, ouch, par où commencer ? C'est le genre de restaurant que l'on croise souvent bondé et qui nous donne envie, comme ça, un soir, de pousser la porte. Première impression : sympa et ambiancé, c'est bon signe ! A table, on découvre la carte. Il faudra choisir entre plats ou sushis à volonté ($19). Chose rare, un voisin se plaint à la serveuse du goût du poisson...N'ayant pas très faim de toutes manières nous prenons finalement la Bento box, le AYCE sera pour la prochaine fois. C'est $15, un peu plus cher que les prix dont nous sommes habitués. En entrée arrivent la salade et la soupe, ok. Les makis....au secours. Des california rolls post tsunami ! A peine ronds et surtout caoutchouteux. La sauce soja étant hyper coupée à l'eau, ne pouvait même pas leur donner de goût. Et la suite, du même niveau. La Bento au sashimi de saumon (ou de poissons mutants), immangeable. Idem pour celle au poulet, dont on a le choix entre dark meat (??) et white meat (poitrine). En gros des cubes de viande sans saveurs. Mais heureusement que nous n'avons pas prit le menu à volonté ! Le plus dur aura été de payer pour ces atrocités. A éviter fortement ! Refusé !

DR. AUGUSTA'S SAMITORIUM
Sandwicherie
602 Dundas Street West, Toronto
Les prix des sandwichs nous semblaient chers mais nous avons tout de même voulu l'essayer. Hélas ! Ce restaurant ne rempli pas ses fonctions premières : nous remplir le ventre en un temps raisonnable. Il leur a bien fallu 20 minutes (et nous étions seuls!) pour nous préparer un sandwich au poulet de la taille d'un smartphone, sec et sans intérêt. Celui au canard confit, il est vrai, était plutôt bon mais aussi ridiculement petit. Mais c'est surtout les $9 pour chaque sandwich (soit $1 la bouchée) qui nous sont restés en travers de la gorge. Passeraient-ils plus de temps à se gominer les cheveux et à se peigner la moustache plutôt qu'à nous faire la cuisine ? Fort possible...Heureusement qu'à deux pas se trouve le Fresco's et ses "petites" poutines géantes. Refusé !

NORTH OF BROOKLYN PIZZERIA
Pizzeria
650 Queen Street West, Toronto
Ce restaurant pue le proprio hipster surfant sur la vague de la pizza bobo. Certes, quand on est en concurrence avec autant de mauvaises pizzerias (Pizza Pizza, Pizzaiolo, Pizza Nova, etc.) l’idée d'en faire un produit un peu plus noble n'est pas déplaisante. Mais faire payer 18$ pour une margherita
et ensuite $2.50 par toppings ($2.50 pour de la salade tout de même ?!?!) c'est insulter notre intelligence. Okay, elle est bonne et ça croustille, mais malheureusement la route sera longue avant de trouver des pizzas convenables à des prix raisonnables. Si toutefois vous ne pouviez résister à la tentation, les parts sont à $4. Du reste, refusé !     

KIMCHI KOREAN HOUSE
Restaurant coréen
149 Dundas Street West, Toronto
Nouveau venu sur Dundas, ce restaurant dispose d'une salle agréable et joliment décorée. Hélas, les bons points s’arrêtent là. Les plats sont insipides et manquent d’originalité. La déco d'accompagnement est la même que ce soit pour des entrées ou des plats principaux. Et puis $5 pour 6 dumplings a très forte teneur en huile de friture, non merci. Refusé !

SEOUL FOOD CO.
Sandwichs coréens
Angle Baldwin et McCaul, Toronto

Cette petite extension du Yakitori, restaurant vraiment bon et inventif, avait de quoi plaire. Des sandwichs originaux à la sauce coréenne et un chef qui fait bien son boulot. Malheureusement, c'est le mode préparatoire qui est en cause. En effet, la viande nécessite d’être envoyée en cuisine pour y être réchauffée. Mais plutôt que de le faire tout de suite elle est mise dans la file d'attente des autres plats du restaurant. Du coup un sandwich qui arrive 20min plus tard dans un pain sec datant de quelques jours a de quoi énerver.
Dommage, on avait beaucoup d'espoirs...Refusé !


KING'S NOODLE HOUSE
Restaurant chinois
296 Spadina Avenue, Toronto
Impossible de manquer leur vitrine : canards laqués, porcs rôtis ou calamars oranges. Intérieur plein à craquer, ambiance cantine, tout pour plaire quoi ! Et la cuisine ? Un désastre. Le canard n'était pas tiède, il était froid. Les légumes...insipides au possible. Le tout servi (si on peut appeler ça du service) bien après de grandes tablées de chinois arrivés après nous. Donc attendre 45 min pour se faire servir comme des malpropres une cuisine de prisonnier, non merci ! On accrocherait bien autre chose que des canards aux crochets des vitrines ! Refusé !

PANORAMA LOUNGE
Bar avec vue panoramique
55 Bloor Street West, Toronto
Souvent publicité par les guides touristiques, il fût également un de nos bons plans de 2011. Du haut de son 51ème étage, ce bar bénéficie d'une des plus belles vues sur la ville, c'est indéniable. C'est une alternative à la CN Tower si on ne veut pas payer le prix fort. Longtemps un endroit agréable et abordable, leur politique a changé radicalement diminuant grandement son intérêt et la qualité des prestations. Pour commencer, avant même d'apercevoir le lieu et sans aucune mention sur leur site web, il faut payer une cover de $5 au rez-de-chaussée (qui parfois passe à $10). Une fois arrivé en haut, la surprise est consternante : grandes chances que le lieu soit déjà plein avec un minimum de 15 à 45 min d'attente qui ne vous sera jamais indiquée avant de payer la cover. Du coup vous voilà à poireauter, piège abscons oblige, entre l’ascenseur et la placeuse. 
Comble du comble, la fameuse terrasse donnant sur le Financial District est très souvent fermée "à cause des courants d'air" (alors que la terrasse nord, qui plonge sur les chantiers de constructions de Yorkville et la 401 à l'horizon, est accessible ! ). Dommage pour les photos souvenir ! La nourriture y est vraiment quelconque et hors de prix, les demis de bière sont à $7, la sono est souvent trop bruyante et le service mal-aimable. Cerise sur le gâteau, l’entrée est interdite aux moins de 19 ans donc impossible d'y aller en famille (entrée refusée à un enfant de 4 ans tout de même ! ). On va rester poli et simplement leur dire : refusé !

TEN MILE AROMA
Restaurant chinois
428 Dundas West, Toronto
On nous a conseillé ce restaurant pour la qualité de sa nourriture et pour le prix de ses boissons. La nourriture, loin d'être bonne, nous a donné du boyau à retordre. Mais il est indéniable que la bière est certainement la moins chère de la ville (LCBO compris) car le pichet est à seulement $5. On peut y aller juste pour ça et aussi pour "apprécier" l'ambiance hyper communiste du lieu. Refusé !

CORNED BEEF HOUSE

Restaurant viande fumée
270 Adelaide Street, Toronto
Le restaurant est connu pour le GIGANTISME de ses sandwichs. On se perd à compter le nombre de tranches dans le pain, vraiment ! La qualité de la viande était en dessous de nos attentes, ce qu'on peut encore comprendre s'ils ont pris le parti de la quantité. Par contre et c'est là que ça pèche, les frites étaient vraiment ignobles, sans doutes à cause de l'huile utilisée. Dommage car il avait du potentiel avec son offre sandwich + bière à $10. Refusé !

GINGER

Restaurant thaïlandais
212 Queen Street West, Toronto
Nous allons dans ce restaurant de temps à autre pour y manger leur sandwich vietnamien au poulet (n°8) qui, pour la modique somme de $3.5 remplit avantageusement l'estomac. Du reste, rien de spécial. Les soupes ont plus le goût d’eau qu’autre chose et les plats manquent cruellement de sauce. C'est une franchise sans intérêt car il y a beaucoup mieux dans la ville pour la même gamme de prix. Refusé !


KOREAN GRILL HOUSE

BBQ coréen
212 Queen Street West, Toronto
Alors si vous n'avez jamais, au grand jamais, testé un barbecue coréen il faut le faire au moins une fois. La viande est à volonté (formule la plus courante), on la met sur un grill au milieu de la table, on la retourne, c'est rigolo. Passé les premières 20 minutes, la plaque commence à accrocher, les parfums se mélangent, on ne sait plus si l'on tient un morceau de bœuf ou de porc. On demande à la changer mais cela n'arrange rien. On finit le plus souvent par avoir la bouche goûtant le cramé et un mal de bide à se damner. Pourquoi ? Parce que les seules viandes que l'on sert à volonté sont les plus cheap, les plus boostées aux hormones et aux produits chimiques. Une fois mais pas deux ! Refusé !

KINTON RAMEN

Restaurant japonais
51 Baldwin Street, Toronto
Le Kinton est un bon restaurant, les plats sont vraiment savoureux et la déco est sympa. Ce qui fait que ce resto n'est pas un bon plan c'est qu'il y a une queue invraisemblable à tout moment de la journée. Même hyper tard. Pourquoi ? C'est une adresse hype auprès de la jeunesse asiatique et il va falloir attendre qu'ils s'en lassent avant de pouvoir y accéder. Ça risque de prendre du temps mais ça a marché pour le Guu. Du coup, plutôt que d'attendre on préfère aller ailleurs dans la rue, vers des destinations moins prisées ! Refusé !

Leave a Reply