Ce site indépendant recense les bonnes adresses et bons plans sur la base de conseils de vrais Torontois. Notre sélection s'appuie sur des critères de qualité, de prix et d'originalité. Nous espérons qu'il vous fera voyager et découvrir la ville sous un angle différent !

GUIDE TOURISTIQUE DE TORONTO

Toronto
Cet article a pour objectif de vous présenter Toronto et les lieux touristiques à visiter en quelques jours. Au programme : présentation rapide de Toronto, infos pratiques, attractions, promenades, musées et galeries, sorties et shopping.

Suivez le guide !






PRÉSENTATION RAPIDE DE TORONTO

Toronto en 1834
Un peu d'histoire
Les premières traces d'activités humaines dans la région remontent à environ 11 000 ans. Plusieurs tribus s’y sont succédé au cours des âges : les Neutres, les Sénécas, les Mohawks, les Cayugas, les Hurons-Wendat... Lorsqu’Étienne Brulé, le premier Européen, arrive sur le site en 1615, les Hurons sont établis dans les villages de Ganatsekwyagon et de Teiaiagonon. Ils seront anéantis trente ans plus tard par les Iroquois, qui délaisseront la région au profit des Mississaugas. L'installation des Européens dans la vallée Humber marque le début du commerce des fourrures. On appellera “Portage de Toronto” la route commerciale reliant le lac Simcoe aux Grands Lacs. Explorateurs, commerçants et missionnaires viennent compléter les rangs, et les Français construisent trois forts-magasins généraux. En 1759, les soldats français quittent la région pour aller renforcer la défense de Québec, assiégée par la marine anglaise.
1793 marque l'arrivée du nouveau lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, John Graves Simcoe, qui transfère la capitale provinciale de Niagara-on-the-Lake sur l’emplacement actuel de Toronto, qu’il nomme York. On lui doit en particulier le tracé des rues King, Queen, Danforth, Dundas et Yonge. En 1787 et 1805, les Anglais achètent aux Mississaugas plus de 100 000 hectares de la région de Toronto contre des fusils, divers objets et marchandises, une centaine de gallons de rhum et un peu d'argent. Le 27 avril 1813, la ville est attaquée et occupée pendant cinq jours par l'armée américaine. Le fort de York est détruit et les bâtiments du Parlement incendiés. La ville sera reconquise par les Anglais, qui chasseront les Autochtones hors les murs à la fin de la guerre, leur concours n’étant plus nécessaire.
Dans les années 1830, la ville compte quelque 10 000 habitants, principalement des immigrants irlandais, anglais, écossais et allemands. C’est en 1834, qu’York devient Toronto. La première grande vague d'immigrants est la conséquence de la Grande famine qui ravage l’Irlande de 1845 à 1852. D'autres flux suivront, transformant un temps le centre-ville et la rue Bay en un vaste bidonville.
Toronto a été, par deux fois, la capitale du Canada-Uni (de 1849-1852, puis de 1856-1858) avant de devenir, en 1867, la capitale de l'Ontario.
Les revendications souverainistes des Québécois, à partir des années 1960, ont provoqué le transfert d’une grande partie du secteur privé de Montréal sur Toronto. Un événement déterminant dans le dynamisme économique de la ville, dont la population est passée d’un million d’habitants en 1951 à deux millions vingt ans plus tard, jusqu'à dépasser celle de Montréal en 1980.
Voir les cartes historiques de la ville à plusieurs époques ici.


Illustration des pièges à poisson
L'origine de son nom
La ville tient son nom de l'expression mohawk tkaronto, "là où les arbres se dressent dans l'eau". On lui attribue parfois une origine différente, tirée du terme huron toronton qui signifie "lieu de réunion". Mais cette deuxième hypothèse a été invalidée par le gouvernement fédéral, pour qui "les données historiques, cartographiques et linguistiques nous permettent de conclure avec passablement de certitude que le nom Toronto vient d'une expression mohawk décrivant les pièges à poissons que les Autochtones construisaient en travers du passage appelé The Narrows, là où se trouve aujourd’hui Orillia". Ces pièges étaient, en effet, des plate-formes sur pilotis depuis lesquelles ils pêchaient.

Toronto, aujourdh'hui ?

Selon un recensement de 2012, la ville compte 2,79 millions d'habitants, ce qui en fait la plus grande ville du Canada et la quatrième d'Amérique du Nord derrière Mexico, New York et Los Angeles. C'est un centre industriel, financier et commercial important qui produit plus de la moitié des biens manufacturés du Canada. Son dynamisme économique attire toutes sortes d'industries (BTP, médias, publicité, mode, informatique, divertissement, aviation, etc.), et de services (assurances, banques, santé, tourisme, etc.). Avec ses allures de ville américaine, elle sert également de cadre à bon nombre de productions cinématographiques des États-Unis.
Mais Toronto ne se mesure pas qu'à sa taille. C’est aussi, certainement, la ville la plus cosmopolite du monde, une matrice préfigurant les grandes cités du futur, un "village global" dans lequel cohabitent harmonieusement, et dans un grand respect mutuel, des populations de toutes origines, confessions et cultures. Aucun dogme, aucun a priori si ce n'est de bien accueillir ses visiteurs. Autrement dit, venez comme vous êtes, la ville ni ses habitants ne chercheront à vous juger ou à vous imposer quoi que ce soit. C’est son art de vivre qui fait sa gloire et son attractivité. On y vient pour jouir d’un certain art de vivre, de son dynamisme, de ses plages et de ses îles, de ses quartiers vintage voir hippie, de ses hipsters, de ses bars, de ses restaurants de toutes les cuisines du monde et d’une population vraiment accueillante. Souvent décrite comme l’une des villes où il fait bon vivre, elle n'est plus "la ville qui rattrape son retard", comme on la présentait il y a encore une trentaine d'années. Elle a pris son destin en main, et elle fonce droit devant, pied au plancher !

Toronto : quelques chiffres significatifs
  • Avec plus de 2,8 millions d’habitants, Toronto est la quatrième ville la plus peuplée d’Amérique du Nord derrière Mexico, New-York, Los Angeles et devant Chicago. C’est aussi la plus peuplée du Canada
  • 18% de la population du Canada vit dans la Grande région de Toronto
  • 180 langues et dialectes sont parlés à Toronto, le français arrive en 12è position
  • Elle est la troisième ville du monde en pourcentage de migrants par rapport à sa population totale (49,9%) derrière Dubai (71%) et Miami (59,5%)
  • La ville abrite la plus grande communauté d'Italiens en dehors d’Italie
  • Selon une étude réalisée en 2015 par The Economist, Toronto serait n⁰1 des villes du monde où il fait bon vivre
  • En 2014, la ville comptait 147 tours en construction, soit plus que New-York
  • Pour la septième année consécutive, Toronto présente, en 2015, le taux de criminalité le plus bas de toutes les grandes agglomérations canadiennes
  • De 1976 à 2007, la CN Tower a été la plus haute tour du monde avant d'être détrônée par la tour de Canton et de Burj Khalifa
  • Avec ses 28 km de longueur, le “Path” est, selon le Livre Guinness des records, le centre commercial souterrain le plus vaste de la planète. Abritant plus de 1200 boutiques, il relie une cinquante tours de bureaux, cinq stations de métro, six hôtels et une gare ferroviaire
  • Les îles de Toronto forment le plus vaste espace urbain sans voiture en Amérique du Nord
  • Le système de transports publics de la ville (TTC) constitue le deuxième plus long  réseau urbain du continent nord-américain
  • Toronto possède le troisième plus grand zoo de la planète
  • Le festival Caribana, au mois d'août, est le plus grand festival de rue d’Amérique du Nord
  • 25% des films hollywoodiens sont tournés à Toronto.


INFOS PRATIQUES

Chambre du Gladstone Hotel
Se loger (les endroits sympa et atypiques)
Les petits prix (29 à 81$) : les auberges de jeunesse Planet Traveller et Canadiana Backpackers Inn.
Les prix moyens (85 à 110$) : l'hôtel The Rex et l'auberge Baldwin Village Inn
Les prix élevés (169 et plus) : le Drake Hotel et le Gladstone Hotel.
 

Streetcar
Se déplacer en ville
Nous vous invitons à consulter cette page décrivant tous les modes de transport de la ville. 




Convertir ses devises
Voici une autre page de notre site renvoyant vers les différents bureaux de change de la ville aux taux intéressants. 


S'informer
En complément de ce guide, vous pouvez aller au Visitor Centre of Toronto (dans la station de métro Union) qui propose d'innombrables brochures publicitaires. Vous y trouverez des cartes gratuites de la ville et un guide officiel en anglais. Vous y trouverez également une carte routière de l'Ontario gratuite, à demander en guichet.
Pour tout savoir des évènements se produisant à Toronto, nous conseillons la lecture du journal gratuit Now, disponible à l'entrée de nombreux commerces.


ATTRACTIONS


286 Bremner Boulevard, Toronto, (416) 868-6937.
Enfants (4 - 12) : 24$ 
Adultes (13 - 64) : 32$ (tarifs moins chers en ligne)
Aînés (65+) : 24$ 
9h-22h30 tlj. 
Construite par la compagnie de chemin de fer Canadian National en 1976, la tour CN est l'icône de la ville. A 553m, elle domine tous les édifices de Toronto et a longtemps détenu le record de plus haute tour du monde. Plusieurs expériences s'offrent à vous. Vous pouvez vous contenter du premier étage, à 342m, au sol de verre et à sa terrasse. Pour 12$ de plus vous aurez accès au deuxième étage de la tour. La formule Haut-Da Cieux, qui donne accès à tous les étages, vous donne l’occasion unique, pour 175$, de vous pencher au-dessus du vide suspendu à votre harnais (175$). Côté restauration, nous conseillons, pour sa vue sur les îles, le restaurant Horizons (d’ailleurs moins cher que le 360).
CN Tower
CN Tower
CN Tower

Ripley's Aquarium
288 Bremner Boulevard, Toronto, (647) 351-3474

Enfants (3 - 5) : 10$
Jeunes (6 - 13) : 20$
Adultes : 30$
Aînés (65+) : 20$
9h-23h tlj.
Une visite à l’aquarium de Toronto, situé au pied de la tour CN, ravira petits et grands. Il abrite, sur 1100m² une cinquantaine e bassins où s'ébattent quelque 16 000 espèces sous-marines jusqu’aux requins et autres poissons de grande taille. Des activités ludiques sont proposées aux enfants. En sortant de l’endroit, passez par la brasserie Steam Whistle de l’autre côté de la rue où un verre de bière vous sera offert gracieusement.
Ripley's Aquarium
Ripley's Aquarium
Ripley's Aquarium

Canada's Wonderland
9580 Jane Street, Vaughan, (905) 832-8131
Enfants ou adultes : 40$

10h-22 tlj. 
Pour les émotions fortes, rien ne vaut encore un bon vieux parc d'attractions. Avec une douzaine de montagnes russes et autant de manèges divers, il vous faudra passer plus plus d’une journée dans l’un des plus grands parcs à thèmes du pays. Comme les files d’attente risquent d'être longues, mieux vaut s’y rendre par temps gris. Les plus hardis, oseront les hyper-montagnes russes que sont le Behemot et le Leviathan, avec deux descentes quasiment à pic... Ce parc se situe en dehors du centre-ville et est accessible par TTC depuis la station Yorkdale, en empruntant le Go bus Canada's Wonderland. Pour illustrer ce parc, rien de mieux qu'une vidéo :


Zoo de Toronto
2000 Meadowvale Road, Toronto, (416) 392-5929
Enfants (3 - 12) : 14$

Adultes : 23$
23 mar-30 avr 9h30-16h30 lun-ven, 9h30-18h sam-dim/1er mai-7 sep 9h-19h tlj/8 sep-31 oct 9h30-16h30 lun-ven, 9h30-18h sam-dim/1er nov-31 déc 9h30-16h30 tlj.
Le zoo est le plus important du Canada, avec 5 000 animaux de 450 espèces différentes sur près de 287 hectares, eux-mêmes divisés en 7 aires géographiques : Afrique, Amérique, Australie, Canada, Eurasie, Inde et Toundra. Vous y trouverez, entre autres, des rhinocéros, lions blancs, grizzlis et pandas géants. Pour vous y rendre, prenez le TTC depuis la station Kennedy, puis le bus 86.
Toronto Zoo
Toronto Zoo
Toronto Zoo

Ontario Science Centre
770 Don Mills Road, Toronto, (416) 696-1000
Enfants (3 - 12) : 13$
Jeunes (13 - 17) : 16$

Adultes (18 - 64) : 22$
10h-16 lun-ven, 10h-17h sam-dim
Dans la grande lignée des cités des sciences, ce centre explique aux visiteurs de tous âges les principaux phénomènes physiques, à travers des expositions et des expériences pratiques, actualisées et souvent renouvelées.
Ontario Science Centre
Ontario Science Centre
Ontario Science Centre

Hockey Hall Of Fame
30 Yonge Street, Toronto, (416) 360-7765
Enfants (4 - 13) : 11$

Adultes (14 - 64) : 17.50$
10h-17h lun-ven, 9h30-18h sam, 10h30-17h dim. 
Le hockey est une quasi-religion au Canada, et méritait qu’un temple soit édifié à sa gloire. Une quinzaines d’expositions présentent, sur 5 000 m², tout ce qui concerne l'histoire et les grandes figures de ce sport. Ne manquez pas le stand de simulation de tirs au but, qu’un gardien virtuel essayera de stopper !
Hockey hall of fame
Hockey hall of fame
Hockey hall of fame

Casa Loma
1 Austin Terrace, Toronto, (416) 923-1171
Enfants (4 - 13) : 18$
Jeunes (14 - 17) : 18$
Adultes (18 - 59) : 24$
Aînés (60+) : 14$
9h30-17h tlj.
Librement inspiré des châteaux médiévaux d’Europe, cette construction extravagante a appartenu, au début du 20è siècle, à Sir Henry Pellatt, un richissime homme d’affaire ayant fait fortune dans les secteurs de l'hydro-électricité et du transport ferroviaire. On peut en visiter l'intérieur, le parc, les dépendances ainsi qu’un tunnel de 250m reliant la Casa Loma à l'écurie et à la remise.

 









PROMENADES

Saint-Lawrence Market
92-95 Front Street, Toronto, (416) 392-7219
Bâti en 1904 et restauré en 1978, c'est le principal marché de la ville. 120 vendeurs exposent sur 2 étages une nourriture abondante et de qualité. Il est ouvert du mardi au samedi. On y goûte une des spécialités locales : le sandwich au peameal bacon (tranches de filet de porc roulées dans de la farine de maïs), c'est cochon et c'est bon ! Une extension au nord de ce marché accueille un marché fermier le samedi et une brocante le dimanche
saint lawrence market
saint lawrence market
saint lawrence market

Le vieux centre-ville
Quartier délimité par les rues Queen East, Front East, Church et Parliament, Toronto
Gooderham BuildingC'est le quartier historique de Toronto, lorsque la rue Front longeait encore la cote du lac Ontario. Il concentre de nombreuses vieilles maisons, des restaurants chics et quelques bâtiments emblématiques comme le marché Saint-Laurent ou encore le célèbre bâtiment Gooderham. On conseille le resto Sukho Thai et le bar Triple A, un tout petit peu plus au nord. 

Toronto Islands
9 Queens Quay West, Toronto, (416) 397-2628
7$ l'aller-retour en ferry.
Faisant face à Toronto, ce groupement d'îles abrite un immense parc, des plages et quelque 300 maisons. Il y a longtemps, les Mississaugas venaient profiter de son air pour soigner leurs maux. Et c'est toujours d'actualité ! Elles attirent chaque année 2 millions de visiteurs venus profiter de barbecues sur l'herbe ou encore de baignades et de bronzage sur les plages, bien loin des nuisances sonores de la ville. Aujourd'hui, c'est la plus grande communauté urbaine sans voiture d'Amérique du Nord. Depuis le port, trois destinations sont proposées : 
- Centre Island avec ses grandes étendues de gazon
prisées par les familles, son parc d'attraction pour enfants et sa ferme.
- Hanlan's Point (à l'ouest) et ses grandes étendues de gazon moins occupées, ses plages et une partie de la marina.
- Ward's Island (à l'est) qui concentre la majeure partie des habitants de l'île, une plage, l'autre partie de la marina, un café adorable et un restaurant que l'on conseille pour sa grande terrasse bucolique en été.
Les îles offrent plusieurs activités de plein air comme le vélo, le kayak, le kite-surf, le paddling ou encore le frisbee golf.
Toronto Islands
Toronto Islands
Centre Island

Waterfront
Quartier en bordure du lac entre les rues Bay et Bathurst, Toronto

Ce quartier a longtemps été laissé à l'abandon avant d'être revitalisé et transformé en pôle culturel. Chaque été, il accueille plusieurs festivals gratuits sur ses multiples scènes extérieures. Le Harbourfront Centre, la Power Plant Contemporary Art Gallery et le musée Inuit sont autant d'attractions culturelles qui valent le détour. La plupart étant gratuites, on en profite ! On y trouve également deux parcs agréables, le HTO park et le Toronto Music Garden, qui sont parfaits pour se reposer les pieds après une longue marche. On conseille les snacks bios près du Harbourfront Centre et le bar Amsterdam Brewery. 

Kensington Market
Quartier délimité par les rues College, Dundas, Spadina et Bellevue, Toronto
 

Ce quartier populaire témoigne de la diversité et de la mixité des cultures qui caractérisent Toronto. Très coloré mais également passablement dégradé, il est connu pour son ambiance babacool et son art de rue. Mais ce sont surtout les nombreux commerces, cafés, restaurants et bars installés le long des rues Augusta, Baldwin et Kensington qui attirent les foules. On y vient faire ses courses, s’y rencontrer, y trouver de l’insolite et s’y détendre loin des bruits de la ville. On conseille le snack mexicain Seven Lives, le bar Ronnie's et la boutique Blue Banana.
Kensington Market
Kensington Market
Kensington Market

Queen West et West Queen West
Queen St West entre University Avenue et Lansdowne Avenue, Toronto
C'est un peu le quartier emblématique de Toronto, déroulant sur plusieurs kilomètres une multitude de commerces dont de grandes enseignes, des boutiques locales (à l'ouest de Spadina) et toute une palanquée de restaurants. A mi-chemin se trouve le parc de Trinity Bellwoods, idéal pour se détendre entre deux magasins. La partie comprise entre Ossington et Dufferin héberge énormément de galeries ainsi que le musée MOCCA, dont la visite se fait en quelques minutes. On conseille le restaurant OM et les bars Rhino et The Rex (jazzbar).
Queen Street West
Queen Street West
Queen Street West

The Annex

Bloor St West entre University Avenue et Bathurst St, Toronto
Bordant un quartier de propriétés pimpantes, cette portion de rue toujours animée accueille, entre autres, des restaurants japonais pas chers, des bars hétéroclites et un certain nombre de cafés. C'est aussi un point de passage obligé entre le quartier chic de Yorkville et le quartier Coréen. En bout de rue, le bâtiment Honest Ed's, une curiosité locale qui sera malheureusement bientôt démolie, s'illumine de milliers d'ampoules le soir. On conseille le restaurant japonais Guu (ou le moins cher New Generation) et les bars Greenroom et Victory Café.

Yorkville
Quartier délimité par les rues Bloor St West, Avenue Road, Yonge St et Davenport Road, Toronto

Pendant longtemps capitale canadienne du mouvement hippie, ce district a très vite changé pour devenir LE quartier aisé du centre-ville, avec ses boutiques de luxe, ses galeries d'art et ses grosses cylindrées. D'ailleurs, il n'est par rare d'y croiser des vedettes de passage en ville. Le musée ROM, de l'autre côté de Bloor, est la principale attraction pour les touristes du coin.
 

Dundas Square 
Intersection des rues Yonge et Dundas, Toronto

Dundas Square
C'est la version torontoise miniature du très célèbre Time Square de New York. Immenses encarts publicitaires et écrans décorent et illuminent la place du sol au plafond. De nombreux évènements gratuits s'y déroulent toute l'année. C'est aussi le théâtre de nombreux arts de rue (danse hip-hop, peintures au sol, musiciens ambulants, etc.) et la tribune de nombreux prophètes de mauvaise augure. On conseille le vendeur de hot-dog à l'angle sud-ouest de l'intersection (commander la saucisse Oktoberfest) et de prendre une bière aux 3 Brewers.

The Beaches
Queen St East entre Woodbyne Avenue et Victoria Park Avenue, Toronto

The Beaches
Longeant le lac sur 2.4 km, Woodbine Beach est certainement la plus longue et la plus fameuse des étendues de sable de la ville. C'est aussi la plus accessible et la plus courue durant les grandes chaleurs. Le quartier qui s'est construit sur Queen autour des plages est vraiment dépaysant et on y va pour se régaler de glaces et autres victuailles avant les séances de bronzette. La majeure partie des citadins s'installe entre les rues Coxwell et Woodbine. Nous conseillons, pour plus de calme, le littoral après le parc de Kew Gardens. La plage a la particularité d'offrir de très nombreux terrains de volley-ball, de longues étendues d'herbe ombragées, une piscine de taille olympique et une plage spéciale pour les chiens. En savoir plus sur les autres plages de Toronto.

Distillery District
Quartier délimité par les rues Parliament, Cherry et Mill, Toronto
Distillery District
Fondée en 1837, cette distillerie de whisky fut, au plus fort de son activité en 1860, l’une des plus importantes au monde. Aujourd'hui désaffectée, elle a été transformée en quartier historique et piétonnier pour le plus grand bonheur de tous. Sur une dizaine de rues et avec plus de 40 bâtiments admirablement rénovés, le site est aussi devenu l’un des plus grands ensembles architecturaux de l'époque victorienne d'Amérique du Nord. On y trouve de très nombreuses galeries et commerces et, chaque hiver, le marché de noël s'y installe. On conseille la brasserie Mill Street, le café Balzac's et la chocolaterie Soma.  

Chinatown
Quartier qui s'étend le long des rues Spadina (entre Queen et College) et Dundas West (entre Augusta et Bay), Toronto

Sur les six que la ville totalise, ce Chinatown est un des plus grands d'Amérique du Nord. Au menu : déluge d'enseignes aux tonalités rouges et jaunes, pharmacies chinoises dispensant champignons ou produits de la mer séchés, magasins d'objets bon marché aux couleurs pétantes et, bien entendu, restaurants asiatiques en pagaille. On conseille le restaurant Mother's Dumplings et le bar Red Room
Chinatown
Chinatown
Chinatown

Little Italy
Quartier qui s'étend le long de la rue College, entre les rues Bathurst et Ossington, Toronto
C'est, comme son nom l'indique, un îlot de dolce vita au milieu de la ville. Les pizzérias côtoient les vendeurs de pâtes fraîches et de gelatos, les patios s'étirent le long des trottoirs et ne désemplissent pas les jours de grandes chaleurs. C'est aussi un quartier très animé le soir avec ses bars, ses boîtes de nuit et ses salles de concert. On conseille le glacier Dolce Gelato, le restaurant Kalendar et le bar No One Writes To The Colonel.


Ossington
Quartier qui s'étend le long de la rue Ossington, entre les rues Queen et Dundas, Toronto
C'est un des quartiers préférés de la jeunesse torontoise lorsqu'il s'agit d'étancher une soif et de festoyer une fois la nuit tombée. Sur 500m se déclinent une multitude de bars aux ambiances différentes. Nous conseillons les bars Bellwoods Brewery et Crooked Star et les restaurants Lakeview et Pho Rua Vang Golden Turtle.

Gerrard India Bazaar

Quartier qui s'étend le long de la rue Gerrard, entre les avenues Greenwood et Coxwell, Toronto
Gerrard Indian Bazaar
Offrant un réel dépaysement, ce quartier est un condensé des influences indiennes, pakistanaises, bengalis, afghanes et sri-lankaises. De nombreux restaurants et commerces dispersent mille fragrances épicées dans la rue. Il ne faut pas manquer de goûter aux panipuri, petits pains fris creux dans lesquels est injecté un mélange de légumes et d'épices (attention ça pique !) et que l'on avale d'une bouchée. On conseille le restaurant Lahore Tikka House et le snack Bombay Chowpatty.

Greektown
Quartier qui s'étend le long de la rue Danforth, entre les avenues Broadview et Donlands, Toronto

C'est une des principales rues commerçantes à l'est de la ville dans laquelle on retrouve une partie des communautés du pourtour méditerranéen avec, à leur tête, les Grecques (d'où son nom). On y mange les traditionnels baklavas, d'excellents shawarmas et tout ce qui peut être accommodé d'huile d'olive ! On conseille les restaurants Libretto et Messini ainsi que le bar The Only Café.

Cabbagetown
Quartier délimité par les rues Parliament, Bayview, Wellesley et Gerrard, Toronto
 

Cabbagetown
Ce quartier tire son nom des choux (cabbages) plantés par les migrants irlandais devant leurs maisons dans les années 1840. C'est essentiellement un quartier résidentiel composé presqu'exclusivement de maisons victoriennes admirablement conservées. Il se visite assez rapidement. On conseille le pub House On Parliament et la ferme Riverdale qui ravira les bambins.

Church and Wellesley
Intersection des rues Church et de Wellesley, Toronto

Church and Wellesley
Aussi appelé The Village, c'est le quartier gay (ou LGBTTIQQ2SA si on veut être précis) de la ville. Les couleurs de l'arc-en-ciel s'affichent fièrement sur les balcons, sous le nom des rues, au-dessus des bars à drag queens et autres spas. C'est aussi ici qu'a lieu chaque année, en juin, la Pride, une des fêtes les plus vivantes de la ville. D'ailleurs, Toronto a été désignée pour accueillir la Worldpride en 2014. On conseille les restaurants Fabarnak et Guu et les bars O'Grady's et Hair of the dog.

University of Toronto
Quartier composé des bâtiments universitaires entourant Queen's Park, Toronto
De son petit nom UofT, c'est l'université publique de Toronto. Elle a été fondée en 1827 et se compose d'une formidable mosaïque de bâtiments aux architectures toutes différentes. Avec ses airs de campus américain, elle a également servi de décor à de nombreux films hollywoodiens comme Good Will Hunting ou encore The Skulls.
University of Toronto
University of Toronto
University of Toronto

Graffitis
Graffity alley, 20 mètres au sud de Queen St West entre les rues Spadina et Bathurst, Toronto
Bien qu'ils soient interdits par la loi (les proprios devant les effacer eux-mêmes sans quoi ils sont passibles d'amende, c'est cadeau !), les graffitis sont largement représentés dans les petites ruelles de la ville. Graffity Alley est un de ces miracles urbains où poser un graff est autorisé et, vous vous en doutez, elle est devenue, au fil du temps, la Mecque du graff à Toronto. Régulièrement mis à jour, ils se recouvrent, se fusionnent et composent un ensemble audacieux de formes et de couleurs se muant au fil des années en un formidable mélimélo d'expressions artistiques. Un autre mur, commandé, forme le plus grand enchainement de graffitis du Canada le long de la voie du Go-Train au niveau de Queen et Dufferin. Un des artistes les plus connus de Toronto est Poser (et ses célèbres lapins). Voir plus de graffitis de Toronto.

Graffity Toronto


MUSÉES ET GALERIES


Royal Ontario Museum
Les musées de Toronto présentent un condensé de la culture européanno-première-nationo-canadienne (mot inventé pour l'occasion). Le plus gros d'entre eux est le Royal Ontario Museum que l'on reconnaît facilement à sa devanture aux formes cristallines. Les 29 expositions couvrent de l'époque des dinosaures à nos jours, en passant par les pharaons, les Premiers peuples du Canada, la Grèce antique, etc. Le deuxième plus important musée de la ville est l'Art Gallery of Ontario. Axé sur l'art contemporain il expose, entre autres, des oeuvres du Groupe des Sept ou de Norval Morrisseau. Enfin, on conseille de visiter le Museum of Contemporary Canadian Art ou encore le petit, mais magnifique, Museum of Inuit Art pour un tour complet des musées remarquables de la ville.
Il est proprement impossible de lister les très nombreuses galeries de la ville mais elles se concentrent principalement dans deux quartiers : Yorkville et West Queen West. L'immeuble du 401 Richmond est également un lieu qui mérite le détour, tant pour la qualité de ses expos que pour son architecture. L'été, en semaine, on peut également se promener sur son toit végétalisé.
 


SORTIES

Concerts

Ed Mirvish Theatre
Rock : Cameron House, Dakota Tavern, Horseshoe Tavern
Jazz : The Rex, Jazz bistro, Poetry Jazz Cafe
Musique classique : Massey Hall, Roy Thomson Hall, Ed Mirvish Theatre, Koerner Hall.
Divers : Sony Center, Mod Club, Wrongbar, Harbourfront Center, Lee's Palace, Gladstone
Musique du monde : Lula Lounge


Sports
La ville est représentée dans les principales leagues sportives d'Amérique du Nord. Les matches des Raptors (NBA) et des Mapple Leafs (NHL) se produisent à l'Air Canada Centre, ceux des Marlies (AHL) au Ricoh Coliseum et ceux des Blue Jays (MLB) au Rogers Centre.

Air Canada Centre
Ricoh Coliseum
Rogers Centre

Comedy Clubs
Comedy Bar
Toronto est la ville du rire et les comedy clubs y sont légion. D'ailleurs, c'est sur ces petites scènes qu'ont débutés les carrières d'humoristes canadiens comme Jim Carrey, Mike Myers ou encore Jason Jones. Les trois principaux faisant figure de références sont le Yuk Yuk's, le Comedy Bar et le Second City.




En dehors de la ville

Les chutes du Niagara
A 1h30 de route au sud de la ville, les chutes du Niagara sont une des principales sources de tourisme dans la région de Toronto. D'ailleurs, les promoteurs immobiliers l'ont bien compris et ont construit d'immenses hôtels et casinos tout autour, ce qui dénature considérablement le site. Ceci dit, lorsque vous êtes face aux chutes, toutes ces structures se retrouvent derrière vous. Le côté canadien offre incontestablement la plus belle vue et il est également possible, pour quelques centimes, d'emprunter le Rainbow Bridge qui révèle un axe de prise de vue intéressant. 
Chutes du Niagara
Chutes du Niagara

Le Parc Provincial d'Algonquin
A 3h30 au nord de la ville, ce parc très sauvage est une excursion de choix pour s'imprégner de la nature canadienne. Riche en animaux et en paysages à couper le souffle, il se pratique en randonnée, en canot-camping ou en ski de fond l'hiver. Pour plus d'informations, visitez la page complète qui lui est dédiée ici.
Algonquin Park
Algonquin Park


SHOPPING

Eaton Centre
Comme toute grande ville qui se respecte, Toronto abrite une multitude de boutiques locales et de franchises internationales. On les retrouve le long des principales artères de la ville et plus particulièrement dans le centre commercial Eaton Centre, dans les souterrains labyrinthiques du PATH et le long des rues Queen et Yonge. Malheureusement, et c'est plus particulièrement le cas des enseignes internationales, les prix appliqués au Canada ne rendent pas nécessairement les marchandises moins chères qu'ailleurs.


Pour terminer cet article, vous pouvez consulter cette carte indiquant les bonnes adresses de la ville (dont certaines ont déjà été citées). De toute évidence, avec toutes ces informations en main, vous allez passer un bon moment. Bonne visite !


Bons plans Toronto, toutes les adresses !

Merci à Anthony Roffidal et Cyrille T. pour leur aimable contribution !

6 Responses so far.

  1. merci beaucoup, grâce à vous on va passerdeux journées hors du commun (et sûrement à courir partout)

  2. Anonymous says:

    merci pour le guide; super détails

  3. bravo et merci pour ces infos, c 'est maintenant mon guide voyage pour Toronto !!!

  4. wow merci pour toutes ces super infos ! On y sera bientôt :)

  5. Anonymous says:

    Merci pour tout ces conseils, ils vont mettre précieux pour mon futur séjours,

  6. Anonymous says:

    Merci pour ce site, très intéressant et très utile pour un séjour à Toronto.

Leave a Reply